Bases

Fondant Blanc

Coucou mes gourmands.

Bon, encore une fois, je me suis lancé un défi et pas n’importe lequel, le fondant blanc.

Vous voyez de quoi je parle, la pâte sucrée qu’on croque sur un éclair au chocolat, une religieuse, des petits choux, etc…

C’est le petit plus qui donne envie dans les vitrines de nos boulangeries.

Alors, je suis bluffé, ce n’est pas si compliqué que ça.

Bon, il faut quand même un thermomètre à sucre, mais je m’en sers souvent pour mon chocolat.

Après un bon robot pâtissier ou un batteur électrique avec ces crochets et c’est parti.

Le sirop de glucose est présent mais vous pouvez faire sans, je vous mets ce qu’il faudra un peu plus bas.

L’avantage, c’est que vous savez parfaitement les ingrédients qui le composent.

Ça fait quand même la différence.

Vous aurez la satisfaction de l’avoir fait avec vos petites mimines et surtout avec l’aide de nos serviables robots.

Il se converse au moins 1an dans un pot hermétique, dans un placard.

Un conseil, qu’on m’a donné, pour éviter qu’il se dessèche, ne le mettez pas au réfrigérateur.

Recette Inspirée De : On cuisine.

Vous aurez environ 200g.

Bonne journée à tous…

  • Ingrédients :
  • 200g De Sucre En Poudre.
  • 75g D’Eau.
  • 25g De Sirop De Glucose ( Facultatif ).
  • Préparation :

Avant tout de chose, remplissez un cul-de-poule d’eau froide, que vous mettez au réfrigérateur.

Il servira à faire descende la température du sirop, plus tard.

Munissez le robot pâtissier de sa ” feuille ”.

Dans une casserole, versez l’eau, le sucre et le sirop de glucose.

Si vous n’avez pas de glucose, remplacez-le par la même quantité de sucre.

Faire chauffer le tout sur feu moyen.

Il faut que le sirop atteigne la température de 114°.

Une fois atteinte, trempez la moitié de la casserole dans le cul-de-poule rempli d’eau froide.

Il faut que la température descende à 75°.

Donc, là notre cher robot va travailler.

Versez le sirop à l’aide d’une maryse, dans la cuve.

Battre à vitesse moyenne.

Vous allez voir le sirop blanchir doucement, puis s’épaissir.

Arrêtez le robot, dès que vous avez une texture de pâte.

Mettez sur le plan de travail.

Écrasez la pâte, avec votre paume plusieurs fois ( on appelle ça fraiser ).

Dès que vous pouvez former une boule votre fondant, c’est prêt.

Si votre pâte s’effrite c’est qu’il a trop travaillé avec le robot, pas de panique, 5 / 6 secondes au four à micro-ondes et il reprendra une belle texture.

Voilà, on le filme.

Conservez-le dans une boîte hermétique, dans votre placard.

Maintenant, pour l’utiliser :

Faites-le chauffer dans une casserole à feu très très doux, avec quelques gouttes de sirop du sucre de canne, pour le détendre.

Il faut qu’il fonde, mais pas plus.

Un petit truc, pour voir s’il n’est pas trop chaud, le mettre au bout de la langue, il faut qu’il soit à la même température.

Pour ceux qui ont un thermomètre à sucre, il ne faut pas dépasser les 37°.

S’il est trop chaud, il ne tiendra pas sur les choux et s’il est froid, il sera trop épais, donc impossible à glacer.

A ce moment-là, vous pouvez l’aromatiser et mettre les colorants que vous désirez.

Surtout si vous mettez de l’alcool, diluez le avant dans du sirop de sucre, avant de l’incorporer au fondant.

Maintenant c’est à votre tour de vous régaler avec des éclairs au chocolat, religieuses ou autres gourmandises, grâce à ce fondant.

Une dernière chose mes gourmands, n’oubliez pas de vous abonner, ainsi vous ne louperez aucune recette 😉

28 commentaires

  1. coucou Amélie, tu es trop gentille merci , ça motive ce genre de compliment, sinon teste le c’est trop simple si tu as un thermomètre à sucre 😀 bisous

  2. Coucou, c’est exactement le genre de recette pour laquelle je n’ai aucune patience et pourtant le résultat est si bon ! Ça finit vraiment à la perfection les gâteaux alors il faut que je me motive ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :